Comment traiter les douleurs dans les oreilles avec des remèdes naturels

Une otite, une mauvaise hygiène, des problèmes dentaires… Le mal à l’oreille peut cacher une multitude de causes qu’il est nécessaire de découvrir rapidement en consultant un médecin. En attendant la visite, il est possible de calmer la douleur avec des solutions naturelles comme nous l’indique Marie-Laure Durand, naturopathe.

Le chaud et le froid pour soulager les douleurs au niveau de l’oreille

  • Allongé sur le côté, posez une bouillotte remplie d’eau bien chaude ou un coussin chauffant sur l’oreille. Vous pouvez aussi utiliser une serviette imbibée d’eau chaude. La chaleur soulage en stimulant la circulation vers l’oreille et en diminuant la pression.
  • Le sèche-cheveux constitue une autre source de chaleur. Réglez la chaleur au minimum et maintenez l’appareil à 15-20 cm du pavillon en dirigeant le flux d’air vers l’intérieur de l’oreille.
  • Pour limiter l’inflammation dans une oreille déjà douloureuse, essayez cette astuce et voyez si elle vous soulage: enfilez des chaussettes en coton très froides (après les avoir fait tremper dans de l’eau glacée et les avoir essorées) tout en appliquant simultanément une compresse chaude et humide sur l’oreille douloureuse.
  • Offrez-vous un chili bien épicé ou une soupe bien relevée. En fluidifiant le mucus, les épices facilitent le drainage de l’oreille et soulagent la pression.

L’eau, l’échinacée et le drainage

  • Buvez beaucoup d’eau. Les muscles sollicités lorsque vous avalez provoquent l’ouverture des trompes d’Eustache, ce qui favorise le drainage des oreilles. Le fait de bâiller ou de mâcher du chewing-gum produit le même effet.
  • Faites des gargarismes à l’eau salée pour stimuler la circulation sanguine vers les trompes d’Eustache et limiter leur obstruction.
  • Essayez l’extrait d’échinacée, qui donne de bons résultats lorsque la douleur résulte d’une infection des voies aériennes supérieures (rhino-pharyngite, notamment). Mélangez cinq gouttes de teinture mère dans un peu d’eau et buvez cette dose deux fois par jour jusqu’à disparition des symptômes.
  • La nuit, surélevez légèrement la tête à l’aide d’un oreiller supplémentaire afin de favoriser le drainage de l’oreille et de soulager la pression

Une compresse d’eau froide

L’application de froid va avoir une action analgésique quasiment immédiate.

Appliquez contre votre oreille durant 15 minutes un gant d’eau trempé au préalable dans de l’eau très fraîche ou bien encore un pack de glace enveloppé  dans un tissu afin de ne pas altérer la peau.

Une douche chaude

Elle peut faire des miracles et faire disparaitre votre douleur à l’oreille si elle est causée par des sinus bouchés. La chaleur associée à la vapeur vont alors  ramollir les mucus de l’oreille.

Nettoyez correctement vos oreilles

La douleur d’oreille peut-être due à une accumulation de cérumen. Il est donc important d’avoir une bonne hygiène mais sans excès en privilégiant plutôt les bons gestes. Coupez les poils à la tondeuse pour éviter que la cire colle, ne pas introduire de coton tige à l’intérieur du conduit. On se contente d’enlever le cérumen qu’on voit juste à l’entrée du conduit. On n’oublie pas de nettoyer les pourtours de l’oreille avec un coton-tige propre.

Douleur dans l’oreille : mâchez !

Vous êtes autorisé à mastiquer énergiquement un chewing-gum si vous ressentez une douleur dans l’oreille. La pression exercée par les dents dans la région de la sphère ORL peut libérer la pression responsable de la douleur.  Très efficace en avion par exemple lors de la phase d’atterrissage. 

Comment nettoyer vos oreilles

  • Lorsque vous faites votre toilette, nettoyez les volutes et les replis de l’oreille externe.
  • Injectez de l’eau tiède (environ 35 °C) dans le conduit auditif à l’aide d’une grosse seringue sans aiguille, d’une poire en caoutchouc ou de la douchette de votre douche. Une partie du cérumen sera expulsée avec l’eau tiède.
  • N’introduisez pas de savon dans les oreilles, surtout chez les bébés, car il agrège le mucus.
  • N’introduisez jamais de bâtonnet ouaté ou de sonde à l’intérieur de l’oreille, sauf si vous voulez extraire un bouchon après l’avoir ramolli avec de l’huile (voir ci-dessus). Vous ne feriez qu’enfoncer la cire encore plus profondément. Vous risquez, en outre, de percer le tympan ou d’égratigner le conduit auditif.
  • Si vous portez un appareil auditif, essuyez-le chaque soir avec un mouchoir en papier afin d’éliminer toute trace de cire et éviter ainsi qu’elle ne s’accumule.
  • Si vous avez beaucoup de poils dans les oreilles, ce qui est souvent le cas chez les hommes d’un certain âge, n’hésitez pas à les couper à l’aide d’une tondeuse à piles prévue à cet effet, afin que la cire ne colle pas aux poils à l’ouverture du conduit auditif.

Lire plus

  • Comment retrouver un bon sommeil grâce à l’alimentation ?

  • Voici ce qu’une part de pizza fait à votre corps

  • Quel gommage choisir pour le visage ?

  • Un remède puissant au citron pour soigner la douleur au genou

  • Hygiène au naturel du chien et du chat

  • voici comment se débarrasser des pieds secs et crevasses