Comment éviter les cicatrices en ayant de l’acné

Qui n’a pas déjà eu maille à partir avec une petite marque laissée sur la peau par un bouton récalcitrant ? Qu’elles soient le fruit d’une crise d’acné ou de simples imperfections, ces traces peuvent nous causer bien des soucis.

Pourquoi sont-elles là ? Comment les éviter ou s’en débarrasser ? Suivez le guide !

Que faire pour l’éviter ?

Devant les petites marques de boutons, nous ne sommes pas tous égaux. Certaines peaux marquent moins que les autres et s’en sortiront sans séquelle. Mais c’est une question de hasard ! Mieux vaut donc suivre quelques règles de base pour limiter les traces avant même leur apparition.

Tout d’abord, résistez à l’envie de tripoter votre bouton, ou pire : de le percer. Vous risqueriez de surinfecter la plaie qui se transformerait en marque difficile à éliminer. Le bon réflexe ? Chez PAYOT, nous adorons la Pâte Grise L’Originale, qui se pose sur le bouton avant d’aller dormir pour accélérer sa phase de maturation. Le petit plus ? Vous pouvez compléter son action par celle du gel purifiant Spéciale 5. Appliqué sur le bouton après que la Pâte Grise ait fait son travail, il prévient l’arrivée des petits nouveaux et contrôle l’excès de sébum. C’est magique !

Veillez également à manger équilibré : privilégiez les légumes et les aliments riches en oméga-3. Fuyez les aliments trop sucrés, ainsi que ceux qui contiennent des acides gras polyinsaturés comme les huiles végétales qui pourraient empirer l’inflammation.

Le dermatologue prescrit donc un traitement d’entretien à base de vitamine A acide afin de “blanchir” l’acné, d’effacer les marques superficielles et d’empêcher la réapparition des comédons et micro­kystes.

Dans tous les cas, prévoyez l’intervention en hiver, car la plupart des traitements, en particulier les lasers, exigent d’éviter l’exposition solaire.

Les taches sont brunes

Les peaux mates et foncées y sont sujettes. Plus la peau est foncée, plus les taches sont marquées.Pour les effacer, seuls les soins topiques sont efficaces.

Le médecin prescrit une crème dépigmentante à base de vitamine C, d’acide kojique et de réglisse (licorice en anglais) ou une préparation à base d’hydroquinone associée à de la vitamine A acide, à utiliser le soir car elle peut irriter. La préparation s’applique sur plusieurs mois.

Traiter les cicatrices irrégulières de l’acné

Elles donnent à la peau une surface irrégulière, que le maquillage ne peut camoufler totalement.

Si les cicatrices sont en creux

Les cicatrices en creux forment de petits cratères à la surface de la peau

  •  En forme de pic à glace. Pour estomper ces traces étroites et profondes, on recourt à unechirurgie de relèvement. Le médecin procède à un “forage” autour du “trou” existant pour le remettre à niveau au bistouri circulaire, sous anesthésie régionale ou locale. Rarement prise en charge par la Sécurité sociale, cette chirurgie provoque des petites croûtes et entraîne une semaine d’éviction sociale, des sutures adhésives fixant les cicatrices. Compter 200 € minimum. Dans les semaines qui suivent, le dermatologue effectue une séance de laser de resurfaçage (laser Erbium, par exemple), qui détruit les couches superficielles de la peau et nivelle l’ensemble.
  •  En forme de U. Petits trous plus larges et moins profonds que les “pics à glace”, ces lésions peuvent être gommées grâce au laser fractionné de type Erbium, CO2 ablatif ou non ablatif. Il crée de petits trous dans la peau pour stimuler la production de collagène (la peau peut être anesthésiée par une crème une heure avant le traitement). A la sortie, la peau est rouge pendant deux à trois jours. Des croûtes se forment, et se maquiller devient possible au bout de cinq jours. Compter 3 à 4 séances espacées de deux mois au moins. Les tarifs : de 400 € à 700 € la séance selon la surface traitée.

Si les cicatrices sont en relief

Les cicatrices en relief forment des irrégularités de surface

  •  En forme de cordons. Pour atténuer ces reliefs, le laser ablatif (CO2, Erbium) brûle la surface de la peau pour la lisser, provoquant saignements et brûlures au troisième degré. Pendant huit jours, le visage est rouge, à vif, avec des croûtes. Réalisée sous anesthésie, cette technique lourde nécessite des pansements. Compter une semaine d’arrêt de travail. La séance coûte environ 600 €.
  •  En forme de boursouflures. Dures au toucher, les cicatrices chéloïdes ont parfois l’apparence de kystes. Pour les estomper au mieux, le médecin injecte d’abord de la cortisone pour qu’elles s’affaissent. Puis, il les incise et les suture. Il pourra ensuite effectuer des séances de laser ablatif pour polir la surface de la peau.

Lire plus

  • Voici comment stopper enfin la chute de cheveux. Faites les repousser plus vite et plus beaux

  • Ce légume va réparer tout ce qui ne va pas dans votre corps!

  • Regime brule graisse : une méthode efficace pour éliminer les graisses ?

  • 5 choses que vous pouvez faire pour prévenir les crampes menstruelles

  • Soin des pieds : avoir de jolis pieds en été

  • Les aliments qui aident à vous endormir rapidement